dimanche 4 mars 2018

L'aube des Jedi - Tim Lebbon



L’aube des Jedi, Tim Lebbon

Editeur : Pocket
Nombre de pages : 378

Résumé : Lanoree Brock est une dure à cuire. Une Ranger aussi habile à manier la Force et à piloter que les plus éminents membres des Forces Spéciales. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que son ancien maître lui confie une mission particulièrement périlleuse : arrêter le chef d'une mystérieuse secte de fanatiques menaçant l'équilibre de la Force – et de l'univers. Rien d'étonnant. Vraiment ? C'est ce que découvrira – et paiera au prix fort – Lanoree...






- Un petit extrait -

« Durant vos jeunes années, le flux de la Force peut vous paraître effrayant, choquant. Trouvez l’équilibre entre sa facette lumineuse et sa facette obscure, et ce flux deviendra une immobilité puissante. Luttez contre la Force, et votre corps se rebellera ; combattez avec la Force, et vous aurez l’univers à vos côtés.  »

- Mon avis sur le livre -

Cette fois-ci, ça y est : je suis définitivement entrée dans la grande aventure des romans Star Wars. Pour tout avouer, c’est en découvrant l’existence de cet immense Univers littéraire que je me suis véritablement mise à adorer Star Wars : avant, je trouvais cela sympathique, je regardais les films avec le petit frère pour lui faire plaisir, je lui improvisais un sabre laser avec une branche et du ruban rouge (ouais, j’ai un petit Sith à la maison), je parodiais allégrement le célèbre « Je suis ton père » en déclamant d’une voix d’outre-tombe « Je suis ta sœur ! » pour le faire rire, mais rien de plus. C’est en me rendant compte que Star Wars ne se limitait pas aux œuvres audiovisuelles que j’ai commencé à m’y intéresser pour de bon … jusqu’à avoir l’envie folle de lire l’intégralité des romans estampillés Legends. Et pour une première immersion dans cet univers, je suis comblée !

Lanoree et Dalien. Une grande sœur et son petit frère. La première douée d’une sensibilité inouïe à la Force, le second rejetant et haïssant tout ce qui s’y rapporte. C’est ensemble que les deux adolescents effectuent leur Grand Voyage, parcourant Tython afin de visiter chaque Temple et approfondir leur maitrise des différents arts de la Force. Jusqu’à ce que la tragédie frappe …. Neuf ans plus tard, devenue Ranger Je’daii, Lanoree ne s’est toujours pas complétement remise de le décès de son cadet. Aussi, lorsque le Conseil Je’daii lui apprend que Dalien n’est pas mort mais qu’il est désormais à la tête des Rêveurs d’étoile, des fanatiques qui souhaitent ouvrir une mythique et légendaire porte stellaire afin de visiter les systèmes inconnus … Mais l’utilisation d’une technologique ancienne et méconnue, basée sur l’usage de la matière noire comme carburant, risque bien de détruire Tython et l’ensemble du système stellaire … Commence alors pour Lanoree une traque bien plus difficile que toutes les missions qu’elle a connu jusqu’à présent.

Il n’y a pas à dire : c’est bon, c’est même très bon. Il y a tout ce qu’un lecteur passionné peut demander pour être heureux : de l’action (de belles et épiques batailles, des explosions, des courses-poursuites stellaires …), du mystère (quelle mystérieuse civilisation a fondé l’Ancienne Cité ? qui sont les Rêveurs d’étoile ? à qui se fier, de qui se méfier ?), de l’émotion (l’auteur explore ici la relation brisée entre un frère et une sœur, c’est tragique, dramatique, tout ce que vous voulez !) et du suspense (Lanoree va-t-elle parvenir à arrêter ce fou-furieux avant qu’il ne fasse sauter tout le système ? va-t-elle s’en sortir vivante ?) … Ajoutez à cela une tension dramatique très bien maitrisée, un rythme trépidant mais jamais précipité, une narration fluide et bien menée … et vous aurez vraiment tout ce qu’il faut pour passer un excellent moment de lecteur. D’autant plus que tous ces ingrédients sont savamment dosés et délicatement mélangés pour faire de ce récit un formidable roman d’aventure comme je les aime. Je ne me suis pas ennuyée une seconde, j’avais terriblement envie de savoir comment les choses allaient évoluer, et je ne voyais pas les pages se tourner. C’est vraiment un livre dans lequel on plonge entièrement et dont on ne ressort qu’une fois le dernier mot dévoré, avec ce petit pincement au cœur caractéristique : pourquoi diable est-ce déjà fini ? 

Un très bon roman, donc. Mais surtout, un très bon roman Star Wars. A travers ce livre, l’auteur aborde une thématique fichtrement intéressante : l’origine de l’ordre Jedi. Je pense ne pas être la seule à m’être régulièrement interrogée à ce sujet. Je tiens toutefois à vous prévenir : ce roman ne fournit pas la réponse à cette question, mais évoque plutôt ce qu’il y avait avant les Jedi. Par l’intermédiaire des nombreux flashbacks qui nous font suivre Lanoree et Dalien dans leur Grand Voyage initiatique, on en apprend plus sur l’enseignement et la philosophie Je’daii … Et autant dire qu’il y a autant de ressemblances que de divergences avec la pensée Jedi que nous connaissons. Ce roman nous présente ainsi une autre vision de la Force, une autre façon de la concevoir et de la vivre. Outre l’absence des iconiques sabres laser, la plus grande différence est que les Je’daii ne cherchent non pas l’allégeance au côté Lumineux, mais bien l’équilibre stable et permanent entre lumière et obscurité, équilibre symbolisé par les deux lunes de Tython. Ainsi, le côté Obscur n’est pas présenté ici comme une fatalité : Lanoree y fait une incursion pendant quelques secondes et en ressort aussitôt sans que cela ne soit considéré comme exceptionnel ou impossible. Ce qui est assez exceptionnel, c’est que l’on se sait dans un roman Star Wars, des tas de petits détails nous le confirment … mais d’un autre côté, on est dans une époque tellement éloignée de celle que nous connaissons vraiment à travers les films qu’on l’oublie quelquefois. Je pense d’ailleurs que les seuls adeptes de science-fiction, qui ne sont pas de grands fans de Star Wars, pourraient véritablement apprécier ce roman !

Contrairement à beaucoup qui semblent regretter le manque de profondeur des personnages ou encore l’absence d’informations concrètes sur le passage Je’daii-Jedi, je ne vois pas que reprocher à ce roman. Certes, le rapport entre le titre et l’histoire est plutôt inexistant et cela peut donc porter à confusion, mais si on fait abstraction de ce détail … et bien ce récit remplit parfaitement son rôle. J’ai pour ma part trouvé les personnages principaux - Lanoree, Dalien et Tre Sana - très intéressants, leur personnalité est riche et complexe … En ce qui concerne le lien fraternel entre Lanoree et Dalien, les flashbacks contant leur Grand Voyage expriment bien comment celui-ci se distend progressivement, jusqu’à se rompre brutalement pour ne plus jamais se raccommoder. On sent également comment le traumatisme de voir son frère s’éloigner puis mourir - du moins aux yeux de tous - poursuit Lanoree même dans l’âge adulte, et comment les souvenirs se mêlent aux événements présents. Si certains trouvent que cette rivalité entre frères et sœurs, l’un étant chez les « méchants » et l’autre chez les « gentils » trop classique et manichéenne, je trouve quant à moi que cette opposition fournit un excellent squelette à l’intrigue globale. De même, je n’ai pas ressenti de longueurs narratives, je n’ai pas remarqué de descriptions totalement inutiles … Bref, ce livre ne m’a clairement pas déçue !

En bref, vous l’aurez compris, je suis véritablement ravie d’être entrée dans le « Star Wars littéraire » avec ce roman : véritable pont entre le simple récit de science-fiction et l’univers Star Wars « pur et dur » que nous présentent les films, ce livre est vraiment une excellente introduction. Une histoire riche en rebondissements, des personnages intrigants qui font des erreurs (et ça, c’est tellement plus intéressants que ceux qui réussissent tout du premier coup), une narration simple et efficace … Vraiment, je ne peux que vous recommandez ce livre, que vous soyez un grand fan de Star Wars ou bien tout simplement un grand passionné de science-fiction, car je pense vraiment que ce récit peut convenir aux deux « catégories » de lecteurs ! Point bonus pour l’illustration de couverture que je trouve vraiment jolie !


 Ce livre a été lu dans le cadre de la Coupe des 4 maisons
(plus d’explications sur cet article)

 Ce livre a été lu dans le cadre de mon défi « Que la Force soit avec moi ! »
(plus d’explications sur cet article)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire