mercredi 22 mai 2019

Les Jaxon, tome 1 : L'île aux panthères - Guillaume Le Cornec


Les JAXON1, Guillaume Le Cornec
L’ile aux Panthères

Editeur : du Rocher
Nombre de pages : 360
Résumé : Que peuvent avoir en commun un gang international de voleurs de bijoux, un vieux guerrier viking, des Triades originaires de Chine du sud, l'île de Nantes et l'héritage sombre des guerres yougoslaves ? Apparemment rien sinon les JAXON - Judith, Amara, Xavier, Oscar et Nicolaï - qui auront fort à faire pour se sortir indemne de ces multiples confrontations. L'imagination, l'esprit de déduction, la solidarité et le courage ne seront pas de trop pour contrer les forces puissantes qui menacent.

Un grand merci à lecteurs.com pour l’envoi de ce volume dans le cadre du Cercle livresque.

- Un petit extrait -

« Je crois que l'amitié consiste également à respecter les choix de ses amis. »

- Mon avis sur le livre -

Je l’admets sans détour : je suis une lectrice très paradoxale. Tantôt je recherche la « crédibilité » de l’intrigue à tout prix, hurlant au scandale dès qu’une invraisemblance ou une facilité scénaristique se glisse dans le dénouement, tantôt j’apprécie les histoires abracadabrantes mais palpitantes. Tout simplement parce que, selon mon humeur, je ne cherche pas toujours la même chose dans mes lectures ! Ces derniers temps, je suis très angoissée (concerts, représentations théâtrales et partiels universitaires forment un trio fort propice au stress maladif), aussi avais-je grand besoin d’une lecture « sans prise de tête », voire totalement déjantée par moment, pour me redonner le sourire ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que même si j’ai lamentablement trainé ce petit roman jeunesse pendant plus d’une semaine à cause d’un emploi du temps surchargé, les JAXON ont parfaitement su jouer leur rôle : quel plaisir j’ai passé à découvrir leurs aventures !

Judith, Amara, Xavier, Oscar et Nico forment depuis quelques mois un groupe d’amis aussi hétéroclite que soudé … Mais il semblerait qu’ils ne se connaissent finalement pas si bien que cela, du moins jusqu’à ce que la menace des Pinks Panthers, le plus grand réseau de voleurs de bijoux de la planète, ne les oblige à se dévoiler mutuellement leurs petits secrets afin de mener à bien leur mission : empêcher ces malfrats de mettre la main sur un trésor enfoui sous Nantes ! Il faut dire qu’ils ont de la ressource : Nico « emprunte » régulièrement les gadgets de son père, agent d’Interpol, Xavier est un petit génie du hackage informatique, et Oscar est hypermnésique … quant aux deux filles, elles semblent garder un atout dans leur manche !

Quand je vous parlais d’invraisemblances grosses comme une montagne, je parlais bien évidemment du fait qu’un groupe de cinq collégiens se dresse face à un réseau international de banditisme … et, l’on s’en doute aisément, parvienne à mettre ce groupuscule en échec ! On ne va pas se mentir, la probabilité pour que cinq gamins aussi incroyables que les JAXON se retrouvent dans la même classe est tellement infirme que ça pourrait en devenir ridicule … Et le lecteur un peu trop « rigide » s’énerverait sans aucun doute face à la déferlante de pathos lorsque leurs passés (et présents, du coup) respectifs sont dévoilés. Mais la magie des JAXON, c’est que ça marche : c’est totalement extravagant, pour ne pas dire totalement incohérent, mais on s’en contrefiche complétement. Pourquoi ? Mais parce que n’importe quel gosse rêverait de vivre des aventures aussi palpitantes que celles des JAXON, parce que n’importe quel gosse rêverait de réussir là où les forces spéciales et secrètes ont échoué … là où des adultes ont échoués ! 

Et quand on lit de la littérature jeunesse, on redevient gosse l’espace de quelques centaines de pages, et la magie opère donc comme si on avait à nouveau 10 ans et qu’on passait notre vie à espionner sa grand-mère avec des talkies-walkies de mauvaise qualité (dédicace spéciale à mes cousins, qui je l’espère se souviennent des journées entières que nous avons passés à jouer aux espions lorsque nous étions enfants) ! Et cela d’autant plus que ce roman nous happe totalement, au point que nous avons l’impression d’être aux côtés des JAXON, de faire partie de leur petit groupe. On tremble de peur et d’excitation avec eux, on soupire de découragement ou de soulagement avec eux, on réfléchit avec eux, on fait le mur avec eux pour aller espionner de dangereux malfaiteurs … et on en redemande toujours plus ! Et cela grâce à plusieurs éléments : la personnalité des JAXON, à la fois exubérante, mystérieuse et attachante ; les nombreux rebondissements et coups de théâtre qui nous font songer à chaque fin de chapitre « oh bon sang, tout est fichu, la situation ne pourrait pas être pire que cela » (spoiler alerte : à chaque fois que vous penserez ça, vous vous tromperez) ….

Sans oublier la narration. Il est rarissime que j’évoque cette dernière de façon approfondie, parce que généralement les auteurs se « contentent » d’une narration « efficace » qui raconte sans prendre le dessus sur l’histoire … Mais Guillaume Le Cornec a usé d’une autre stratégie : comme dans tout le reste, il a fait le pari de l’exagération. Et comme avec tout le reste, ça fonctionne à merveille ! Notre cher narrateur ne se contente pas de nous décrire les actions et paroles des JAXON, ne se contente pas non plus de nous donner les informations nécessaires à la bonne compréhension de l’histoire. Non, ce narrateur pas comme les autres se permet de donner son avis, à grand renforts d’ironie et de sarcasme, de petites remarques narquoises, de réflexions railleuses … Un vrai régal que ce narrateur qui s’incruste pour se faire remarquer, là où les auteurs cherchent généralement à effacer la présence de cette petite voix qui raconte l’histoire ! 

En bref, vous l’aurez bien compris, j’ai vraiment beaucoup apprécié ce premier tome, qui m’a fait passer de très bons moments de lecture ! C’est rafraichissant, c’est divertissant … que demander de plus quand on a envie et besoin d’un bon bol d’air frais et d’une réserve de bonne humeur pour faire face aux périodes anxiogènes ?! Je conseille donc ce livre à tous ceux et celles qui cherchent des histoires « sans prise de tête » qui ne soient pas des romances contemporaines à l’eau de rose : l’auteur nous offre ici un récit d’aventure captivant, une course contre la montre, un polar de clan franchement réussi qui ravira les adeptes d’action et de rebondissements ! Et, bien sûr, voire surtout, je conseille ce livre à tous les lecteurs et à toutes les lectrices en herbe : je pense vraiment que les péripéties des JAXON sauront conquérir le jeune public d’aujourd’hui ! Alors foncez en librairie, achetez ce premier tome, et prenez le second en prévision, car vous verrez, vous allez en redemander !



Ce livre a été lu dans le cadre du Tournoi des 3 Sorciers
(plus d’explications sur cet article)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire