dimanche 26 novembre 2017

Wagenia : les pécheurs intrépides du Congo - Dominique Mwankumi



Wagenia : les pécheurs intrépides du Congo, Dominique Mwankumi

Editeur : L’école des loisirs
Nombre de pages : 37
Résumé : Sa mère, qui est veuve et l’élève seule, a confié Mopeta à son frère, pour qu’il vive la vie des pêcheurs Wagenia. Mopeta est heureux d’apprendre le métier, mais il a le mal du pays. Le soir, souvent, il s’en va rêver seul en pirogue. Une nuit, des malfaiteurs dérobent du poisson. C’est Mopeta qui est accusé. Comment prouver sa bonne foi ? Personne ne le croit. Il est consigné dans la maison de son oncle. Pendant ce temps, les villageois mênent l'enquête et trouvent le coupable.


- Un petit extrait et aperçu des illustrations -


 « Le lendemain, Mopeta se lève tôt. Son oncle l’emmène en pirogue au milieu du fleuve. Il découvre un grand portique de bois et de lianes. Au ras de l’eau sont fixées des nasses, de grands cônes dans lesquels les poissons viennent se prendre. Ces échaffaudages d’un genre unqiue font la réputation des Wagenia. »

- Mon avis sur l’album -

C’est le second album de Dominique Mwankumi que je lis, et je ne me lasse pas de l’admirer : cet auteur-illustrateur congolais retranscrit à merveille l’ambiance si particulière des petits villages africains. En une petite trentaine de pages à peine, il parvient à nous plonger dans le quotidien de ces hommes et de ces femmes du bout du monde, qui vivent en harmonie avec leur environnement, qui s’y adaptent sans le défigurer, qui le respectent, aussi. Cette fois-ci, c’est sur les rives du fleuve Congo qu’il nous emmène afin de faire la connaissance des Wagenia, un peuple de pécheurs aux méthodes aussi acrobatiques qu’efficaces : ils sont réputés pour être les meilleurs pécheurs du pays … si ce n’est du monde, selon leurs propres mots !

Mopeta est heureux avec sa mère et ses frères et soeurs : il aime son quotidien, il a des bons copains et apprécie son quartier. Toutefois, quand sa mère l’envoie chez son oncles afin qu’il apprenne le métier de pécheur auprès des Wagenia, Mopeta comprend qu’il n’a pas le choix : il doit assurer son avenir. Il part donc chez le frère de sa mère et entame cette nouvelle vie loin de chez lui. Bien souvent, la nuit, le cœur empli de mélancolie, le petit garçon emprunte une pirogue et s’approche des rapides pour observer le paysage. Lorsqu’une nuit, des poissons sont volés, il est immédiatement désigné comme coupable par certains habitants du village … 

Comme bien souvent chez l’Ecole des loisirs, cet album a avant tout comme objectif de conduire le jeune lecteur à découvrir une autre partie du monde, un autre mode de vie à travers le quotidien d’un enfant du même âge que lui. C’est pourquoi, comme bien d’autres albums de la collection Archimède, le récit est complété par un dossier documentaire d’une petite dizaine de pages, agrémentés de photos et de nombreuses illustrations. Si l’histoire est ciblée sur le peuple Wagenia, ce petit dossier parle plus généralement du Congo, de son histoire, de ses coutumes … C’est vraiment très intéressant, même à 21 ans j’apprends encore des choses à travers ces quelques pages explicatives rédigées par un historien congolais.

Toutefois, si les illustrations, très jolies et très colorées, ont parfaitement joué leur rôle et sont parvenues à me faire voyager dans ce pays lointain, à me faire découvrir ces paysages pleins de beauté et de charme, j’ai été quelque peu déçue par l’histoire : généralement, dans les albums de cette collection, l’intrigue est assez palpitante, à la fois drôle et émouvante. Mais cette fois-ci, rien à faire : tout se passe tellement rapidement, que cela soit l’irruption de l’élément perturbateur ou le dénouement de la situation, que je n’ai pas réussi à me plonger dans cette petite histoire. De la même façon, je ne suis pas parvenue à m’attacher à Mopeta, et je pense que le petit lecteur aura bien du mal à s’identifier à lui. 

En bref, cet album a beau être magnifiquement illustré et proposer un joli voyage au pays des pécheurs Wagenia, il n’a pas réussi à me convaincre : une histoire trop rapidement bouclée, un personnage principal pas suffisamment attachant … Je ne déconseille pas ce livre, bien au contraire, il est superbe et apporte tout de même beaucoup de connaissances à son lectorat, mais ce n’est pas celui que je vous conseillerais en priorité si vous souhaitez donner le gout de la lecture aux enfants !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire