samedi 26 janvier 2019

Dix millions d'étoiles - Robin Roe


Dix millions d’étoiles, Robin Roe

Editeur : Pocket Jeunesse (PKJ)
Nombre de pages : 389
Résumé : Adam est hyperactif : il a des tas d'amis et ne s'arrête jamais de courir. Quand on lui demande de prendre sous son aile un petit nouveau très introverti, il accepte sans hésiter. Très vite, il comprend que ce garçon n'est autre que Julian, un orphelin qui a vécu chez lui autrefois et dont il avait perdu toute trace. Adam est heureux de ces retrouvailles, alors que Julian est l'ombre de lui-même. Déterminé à l'aider et à comprendre ce qui s'est passé, Adam va découvrir des secrets qui pourraient coûter cher aux deux garçons...

Un grand merci aux éditions Pocket Jeunesse pour l’envoi de ce volume et à la plateforme Babelio pour avoir rendu ce partenariat possible.

- Un petit extrait -

« Et tout d’un coup, je vois toutes les choses qui m’ont retenu prisonnier. Pas juste Russel, mais moi – mes peurs. La peur de parler. La peur d’essayer. La peur de vouloir. La peur de rêver. Penser aux gens que j’ai perdus, et craindre d’en perdre encore plus. »

- Mon avis sur le livre -

Le mauvais temps est de retour … et avec lui rhumes, angines et autres joyeusetés ! C’est donc enfouie sous un igloo de couvertures, la gorge en feu et la tête sur le point d’exploser que je me suis lancée dans ce roman, tandis que le vent menaçait de faire s’envoler la maison toute entière et que la pluie s’abattait sur le toit. Après tout, quoi de mieux qu’une belle histoire d’amitié « passionnante et émouvante » (pour reprendre les mots d’Emma Donoghue sur la quatrième de couverture) pour se réconforter quand on est malade ? Quelque chose me soufflait en effet que ce livre avait absolument tout du roman-doudou, et cette intuition était bonne : j’ai littéralement dévoré ce récit incroyablement bouleversant et indéniablement inoubliable ! Ce fut même un réel déchirement que de devoir dire adieu à Adam et Julian à la fin du livre ...

Adam, dix-sept ans, est une vraie pile électrique : toujours en mouvement, il est incapable de rester assis plus de deux minutes et adore amuser la galerie avec ses pitreries. Julian, quatorze ans, quant à lui, est tout le contraire : timide, anxieux, peureux, nerveux, il ne prononce pas un mot et rase les murs dans l’espoir de ne pas attirer l’attention sur lui. Il y a de nombreuses années de cela maintenant, suite à la mort de ses parents, Julian avait été confié à la mère d’Adam, famille d’accueil. Huit mois plus tard, il est parti vivre chez son oncle par alliance, et les deux garçons se sont perdus de vue. Aussi, quand la psychologue scolaire demande à Adam d’escorter Julian jusqu’à son bureau deux fois par semaine, le jeune hyperactif accepte sans la moindre hésitation : il est tellement heureux de retrouver celui qu’il avait fini par considérer comme son petit frère ! Mais il se rend rapidement compte que Julian n’a plus rien du petit garçon souriant et rêveur de ses souvenirs … et il est bien décidé à comprendre pourquoi.

Ne nous voilons pas la face : ce livre aborde sans détour une thématique très difficile et n’a absolument rien du roman feel-good ! Au bout de quelques chapitres à peine, on commence à avoir des soupçons quant au comportement pour le moins inquiétant de Julian. Quelques indices, semés discrètement ci et là, nous mettent rapidement sur la piste de la terrible réalité. Mais l’autrice ne s’est pas arrêtée à ces allusions furtives … Je ne m’attendais clairement pas à ce qu’elle aille aussi loin, à ce qu’elle nous expose à quelque chose d’aussi horrible, d’aussi violent, d’aussi cruel. Certains passages sont tout simplement atroces, déchirants, bouleversants dans le sens le plus terrible qui soit. On ne peut pas sortir indemne de ce livre … Et cela d’autant plus que nous sommes plongés dans la tête de Julian, que ces scènes ne sont pas décrites par un narrateur extérieur mais vécues de l’intérieur. C’est à la limite de l’insoutenable, parfois. Et je pense qu’il est important de le savoir : il y a dans ce roman des passages émotionnellement difficiles, et mon petit cœur d’hypersensible s’est brisé en mille morceaux à plusieurs reprises !

Et pourtant, malgré tout, ce que je retiens de ce livre, ce n’est pas cela. Ce que je retiens, c’est cette formidable amitié qui lie ces deux garçons que tout oppose. Je rêve d’avoir un ami tel qu’Adam, un ami avec un cœur gros comme le monde, un ami qui n’hésite pas à mettre sa réputation en danger en s’affichant publiquement avec le « bizarre » du coin, un ami qui irait décrocher dix millions d’étoiles s’il le fallait pour redonner le sourire à quelqu’un. Un ami qui n’hésite pas à mettre sa vie en danger pour l’autre, un ami qui donne tout sans jamais rien demander en retour hormis un sourire. Il y a énormément de douceur, de bienveillance, de générosité dans leur amitié, une amitié à la fois si simple et si profonde ! Il ne se passe dans ce roman pas grand-chose « d’extraordinairement palpitant », l’intrigue est d’une sobriété à toute épreuve, et pourtant, j’ai adoré cette histoire. D’amitié et de reconstruction, la première permettant la seconde. Je dois l’avouer, même si cette happy end  est « prévisible », même si elle est trop « rapide » et « tombe comme un cheveu sur la soupe », j’ai sautillé de joie en la lisant, parce que c’est vraiment ce que j’attendais en ouvrant ce livre : une histoire dure, certes, mais belle.

En bref, vous l’aurez compris, c’est un véritable coup de cœur pour ce roman aussi fracassant que bouleversant, aussi émouvant que captivant ! C’est un livre que je n’oublierai pas de sitôt, tant il m’a fait passer par une montagne russe d’émotions : c’est un livre qui fait rire, pleurer et trembler, un livre qui vous déchire le cœur puis qui vous fait soupirer de quiétude … On a envie de serrer Julian dans ses bras pour le réconforter et lui assurer que plus personne ne lui fera jamais de mal, on a envie de serrer Adam dans ses bras pour le remercier d’être aussi gentil et aussi attentionné. On a même envie de serrer Charlie dans ses bras malgré son caractère de cochon, parce que c’est vraiment un livre qui donne envie de répandre du bonheur tout autour de soi … Vraiment, lisez ce livre, c’est une vraie pépite littéraire !

Ce livre a été lu dans le cadre du Tournoi des 3 Sorciers
(plus d’explications sur cet article)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire