dimanche 23 juillet 2017

Re:Zero, Re:vivre dans un autre monde à partir de zéro - Tappei Nagatsuki

Re:Zero1, Tappei Nagatsuki
Re:vivre dans un autre monde à partir de zéro

Editeur : Ofelbe
Nombre de pages : 280

Résumé : Subaru Natsuki fait la connaissance d’Émilia, une jeune fille aux longs cheveux d’argent qui l’entraîne dans une dimension peuplée de monstres et d’ennemis en tous genres particulièrement hostiles. Le jeune homme a juré de la protéger, mais il ne résiste pas longtemps dans ce monde violent où il est tué rapidement. Pourtant, il revient d’entre les morts à l’aide d’un pouvoir qui le ramènera toujours à son point de départ. Subaru entame alors un combat perpétuel dans lequel il essaie, peu à peu, de changer le futur, où chaque fois les souvenirs sont à reconstruire... 


Un grand merci aux éditions Ofelbe pour l’envoi de ce volume ainsi qu’à la plateforme Livraddict pour avoir rendu ce partenariat possible.

- Un petit extrait -

« Manifestement, il avait pris sa douleur pour de la chaleur. Une entaille profonde avait pratiquement coupé son tronc en deux parties ; seul un lambeau de peau les maintenait reliées. Pour faire simple, sa vie s'arrêtait là : il était échec et mat. Après avoir réalisé, il perdit progressivement conscience. Devant ses yeux, des chaussures noires imprimèrent des ondes dans une mare de sang frais. »

- Mon avis sur le livre -

Lorsque ce premier tome a été proposé en partenariat sur Livraddict, j’ai très longuement hésité avant de postuler : d’un côté, le résumé me semblait particulièrement prometteur, mais de l’autre, ma première immersion dans le monde du light-novel avait été tout sauf concluante. J’ai finalement considéré qu’il était dommage de se fier à une unique mauvaise expérience, et j’ai donc pris le parti de laisser une seconde chance à ce genre en pleine expansion dans notre univers littéraire. Malheureusement, je pense devoir me rendre à l’évidence désormais : le ligh-novel et moi, nous ne sommes clairement pas faits l’un pour l’autre. Cette lecture fut particulièrement laborieuse, en dépit de la petite taille du roman, et j’ai été plus que soulagée de voir arriver l’épilogue. Pour être parfaitement honnête, si je n’avais pas reçu ce livre en partenariat, je n’aurais même pas pris la peine de le terminer, et il n’est pourtant pas dans mes habitudes d’abandonner une lecture !

Subaru sortait tranquillement de la supérette, où il venait d’acheter un paquet de chips, lorsqu’il se retrouva soudainement transporté … ailleurs. Comprenant qu’il venait de faire irruption dans un monde parallèle, comme les héros des animés qu’il regarde chaque nuit, le jeune homme est prêt à accomplir la mission qui sera la sienne afin de retourner chez lui. Mais rien ne se passe comme prévu : tandis qu’il tente d’aider une étrange adolescente, aussi impressionnante que bienveillante, à retrouver un objet que l’on vient de lui dérober, il se fait décapiter. Et se réveille dans la ruelle qui l’avait accueilli à son arrivée. Mais étrangement, toutes les personnes qu’il a croisées au cours de l’après-midi ne semblent pas le reconnaitre …

J’espère que mon résumé est juste, car je dois avouer une chose : je n’ai quasiment rien compris à ce livre. Je ne saisissais pas le pourquoi du comment des actions et réactions des personnages, les pensées du héros me semblaient complétement incohérentes, les dialogues ne présentent absolument aucune indication permettant au lecteur de savoir avec précision qui est en train de parler … La plupart du temps, j’étais complétement paumée, j’avais le sentiment très désagréable que les pages ne se suivaient pas les unes les autres, et j’avais beau revenir plusieurs fois en arrière, je ne parvenais pas à reconstituer un tableau cohérent de l’enchainement des événements racontés. La narration m’a semblé très erratique, très confuse, très désordonnée, très chaotique … bref, vous l’aurez compris, bien trop embrouillée pour me permettre de rentrer véritablement dans l’univers présenté et dans l’intrigue racontée. Une lecture plus que laborieuse qui m’a véritablement et littéralement épuisée, ce qui est le comble quand on sait qu’à mes yeux, la lecture doit être un loisir et une détente !

Pour ne rien arranger, j’ai trouvé le personnage principal, qui est également le narrateur, très irritant. Un anti-héros, c’est bien, mais là, c’était d’un caricatural plus que déplaisant. Ses blagues sont lourdes, ses réactions sont parfaitement ridicules - on en revient à la caricature -, sa façon de parler pour ne rien dire, de se parler à lui-même, est absolument fatigante …  Et puis il faut savoir : d’un côté il comprend immédiatement qu’il a été transporté dans un monde parallèle, mais de l’autre il lui faut un temps fou pour comprendre l’existence de cette « mort réversible » … au final, tu es intelligent ou pas ? Subaru ne donne pas le sentiment d’être un personnage à part entière, c’est-à-dire possédant un caractère qui lui est propre, et surtout, bien déterminé. Une seconde c’est le plus parfait des froussards, et il l’admet lui-même, et à la ligne suivante il se présente comme le plus valeureux et le plus fort des héros de fantasy … Je ne me suis pas du tout, mais alors pas du tout attachée à ce personnage principal. Et malheureusement, les personnages secondaires ne remontent pas le niveau : ici encore, ils ne sont pas assez construits pour retenir l’attention du lecteur …

Je vais m’arrêter là, car je pense que le verdict est clair : cette lecture fut une déception monumentale. Je m’attendais à de l’action, à des rebondissements, et je me retrouve avec une avalanche de situations clichées, avec des personnages horripilants, avec une narration incompréhensible … Je suis vraiment déçue, désappointée, tout ce que vous voulez ! L’histoire de départ avait du potentiel, et cela n’en est que plus désolant : lorsqu’un concept semble tellement prometteur, la chute n’en est que plus douloureuse. Moi qui avais récemment gagné un autre ouvrage de cette maison d’édition suite à un concours, je dois avouer être assez inquiète : dois-je retenter une troisième fois et risquer une nouvelle déception, ou dois-je me résoudre à laisser ce livre indéfiniment dans ma pile à lire jusqu’à ce que je trouve un moyen pour le sortir de mes étagères ?



Ce livre a été lu dans le cadre du Challenge de l’été 2017
(plus d’explications sur cet article)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire